Compagnie Le Talon Rouge, 5 rue Charles Grad, 67000 Strasbourg

MON AMOUR

d’après le roman d’Emmanuel Adely (Editions Gallimard publié par Joëlle Losfeld – 2005)

Mon Amour est le second volet du diptyque consacré à l’écriture contemporaine d’Emmanuel Adely. À la frontière de l’intime et du social, la pièce fait entendre le langage simple et direct de ceux qu’on voit rarement au théâtre.

 

Dans Mon Amour il est question d’amours. Épinglé dans un paysage social blafard chaque personnage court après le sien comme après sa propre vérité.

D’une solitude à l’autre, d’une errance à l’autre, ça parle de nos amours avouables, inavouables, cachées, exhibées. On échange les mots comme des coups, des mots âpres, crus, violents, tendres aussi, des mots qu’on esquive ou qui percutent.

Ils sont quatre acteurs à donner corps et sueur à la langue et au souffle d’Emmanuel Adely, à des hommes et des femmes précaires qui se débattent dans l’univers clos de la famille. Seuls ou à deux, ils s’accrochent, espèrent encore et disent, dans l’urgence, la beauté et la difficulté d’aimer.

Mon Amour est une ode politique, poétique et sociale.

Daniel : (…) ça a l’air important et fort l’amour, mais c’est pour la télé et le ciné, on te met des violons, et dans la vie t’as pas de violons jamais, jamais t’as la musique derrière ta vie.(…°

 

Roberta : (...) et tu vois des gens avec leurs caddies remplis de conserves tu te dis qu’ils comprennent la vie, qu’ils ont pas peur de la vie eux (…)

 

Monique : (…) on peut aimer plusieurs fois, faut mettre moins de choses dans le mot, c’est tout. Et quand tu as compris ça ça va mieux.(…)

 

Kevin : (…) c’est le seul truc qui te fasse sortir de cette merde dans laquelle on t’enferme. Ça rentre pas dans tes plans ni dans ceux de la banque ni dans ceux des sondages. Ça te fait sortir du monde et c’est pour ça que ça fait peur à tous les gens, aux femmes et aux hommes et même à toi, connard.(…)

DISTRIBUTION

Mise en scène : Catherine Javaloyès

Assistante : Cécile Gheerbrant

Avec : Gaël Chaillat, Blanche Giraud-Beauregardt, Jean-Philippe Labadie, Pascale Lequesne

Création lumières : Xavier Martayan

Scénographie : Daniel Knipper

Création musicale et sonore : Pascal Doumange

Costumes : Kali Fortin

Crédit photo : Raoul Gilbert productions photographiques

PRODUCTION ET SOUTIENS

La DRAC Alsace, la Ville de Strasbourg, le Conseil Général du Bas-Rhin, le Conseil Régional d’Alsace, l’Agence Culturelle d’Alsace, Boulevard des Productions.

DURéE : 1H35

TOUT PUBLIC À PARTIR DE 15 ANS

À TÉLÉCHARGER