Accueil du site / Les spectacles / Mon amour, d’après le roman d’Emmanuel Adely, Ed. Gallimard / Extraits de textes de l’adaptation théâtrale / Jalousie

 

MONIQUE

Richard il est plus calme maintenant, il a moins besoin de se prouver des choses. Ça arrive encore de temps en temps mais bon, c’est quand il est sur les routes, il a toujours été sur les routes et moi sur les routes je veux pas savoir ce qu’il fait c’est pas chez nous. Du moment qu’il revient pas avec quelque chose, une maladie ou un bambin c’est pas grave. Il revient. Et même ça, les tournées sur les routes, maintenant ça le rend plus tendre. Tout le temps qu’il revient il est plus tendre, je sais bien que c’est pour se faire pardonner ou pour se cacher derrière la gentillesse, et en même temps peut-être c’est pas ça du tout, peut-être il est simplement plus tendre, peut-être il vieillit, peut-être il renonce. Je veux plus me poser de question elle dit Monique, ça m’a trop fait souffrir alors je veux plus.

 

ROBERTA

Tu m’as jamais rien dit.

 

MONIQUE

Les premières fois j’ai cru que j’allais crever, mais vraiment crever. Je le montrais pas et je le disais pas mais jamais je veux revivre ça et je le souhaite pas à mon pire ennemi ou je le souhaite à mon pire ennemi justement. L’espèce de doute que t’as. D’abord c’est juste ça, un doute, des soupçons sur rien, et après, la jalousie elle arrive et elle te prend et elle fait le travail tout seul, elle a besoin de rien, elle a besoin de toi, de ta fatigue, de tes doutes, juste du temps qui passe entre toi et l’autre. Juste je le sentais plus éloigné Richard, alors je me disais qu’il avait quelqu’un d’autre, il était absent plus souvent, il changeait de pantalon avant de ressortir et en même temps ça lui arrive souvent aussi, les dîners avec les représentants et il peut pas sortir avec le pantalon qu’il a toute la journée dans la voiture, mais bon, il parlait moins, il revenait plus tard, il était loin dans le lit, aussi, des riens quoi, c’est des riens…tu les additionnes, et la jalousie elle fait l’addition. T’as pas un verre ?

 

ROBERTA

Tu veux quoi ?

 

MONIQUE

Un truc fort.