Accueil du site / Les spectacles / Mon amour, d’après le roman d’Emmanuel Adely, Ed. Gallimard / Extraits de textes de l’adaptation théâtrale / Genèse du projet / Adaptation théâtrale

 

Au cours d’une conversation avec Emmanuel Adely, nous l’avons questionné sur son travail par rapport au théâtre. Surpris, il nous a répondu : « C’est drôle que vous me disiez cela, je pense que mon dernier bouquin est vraiment fait pour le théâtre ».

Il s’agissait de Mon amour . En effet, les personnages y prennent chair dès les premières pages. Par sa structure et par sa langue, ce roman se prête d’emblée à un travail-laboratoire qui appréhende le plateau autrement. Emmanuel Adely est si méticuleux dans ses dialogues qu’il nous amène immédiatement à les transposer pour le théâtre. Il nous a laissé carte blanche pour l’adaptation. Il souhaitait néanmoins que deux scènes, qui lui tenaient particulièrement à cœur, soient présentes (la scène de l’orgasme et celle du supermarché).

L’adaptation a nécessité une très grande attention au sein de certains dialogues. Elle a également consisté à réduire le nombre des personnages. Nous avons supprimé les trentenaires pour privilégier les histoires concernant la génération des quarantenaires ainsi que celle du jeune Kévin et en filigrane celle de Franck, onze ans. Les comédiens qui ont généreusement porté ce projet ont été libres de faire des propositions concernant leur texte. Ils ont pu tailler, ajuster, changer là où il y avait nécessité.