Accueil du site / Les spectacles / Mon amour, d’après le roman d’Emmanuel Adely, Ed. Gallimard / Extraits de textes de l’adaptation théâtrale / Cuisine

 

DANIEL

Personne t’autorise à dire ça, t’entends, personne, et puis c’est fini le temps que je parlais plus, c’est terminé, t’y comptes plus, c’est moi le chef de famille, et t’amuse pas à hausser les épaules , t’es qui toi, tu te prends pour qui il dit, j’ai toujours fait mon boulot moi, j’ai toujours rapporté l’argent hein c’est moi que j’ai toujours rapporté l’argent tu peux pas dire le contraire

 

ROBERTA

pfff

 

DANIEL

tu souffles ?

 

ROBERTA

pfff

 

DANIEL

tu souffles ?

 

ROBERTA

pfff

 

DANIEL

tu souffles.

 

ROBERTA

j’ai juste dit que je voulais me relaxer c’est pas un crime, je veux me relaxer, voilà. c’est pas une vie, c’est tout ce que j’ai dit, hein, c’est tout.

 

DANIEL

laisse ça.

 

ROBERTA

le docteur t’a bien dit que c’était pas bon avec les médicaments tu veux te tuer ou quoi ca t’a pas suffi la dépression, quand même. On s’inquiète, parce qu’on t’aime tu comprends, c’est normal . Maintenant que tu vas mieux c’est pas le moment d’aller plus mal. On a eu peur tu comprends, t’as été très malade, alors c’est tout ce que j’ai dit que c’est pas une vie, ça, que c’était pas une vie tu comprends, moi aussi je suis fatiguée j’ai le droit à la fatigue hein, qui c’est qui a tenu la maison tout le temps que tu parlais pas, voilà ce que j’ai dit, j’ai pas dit autre chose, maintenant moi aussi j’ai le droit à la fatigue. Tout le temps que tu restais assis, là, sur ta chaise, hein Daniel tu m’écoutes, c’est pas toi qui faisais les courses et qui rangeais la maison et qui appelais le docteur et qui faisais à manger hein, je te reproche pas, mais c’est pas toi hein, je constate, et maintenant que ton travail on sait pas si ça va durer on va tenir comment hein on va tenir comment, comment qu’on va payer les courses t’as une idée non t’en as pas, moi aussi j’ai le droit à la fatigue et à rester assise sur ma chaise sans bouger c’est facile ça je peux le faire aussi et on attend quoi comme ça tous les deux hein, assis sur des chaises. Le travail ça va pas durer si t’es malade tout le temps et le chômage on sait ce que c’est maintenant ça dure pas ils le disent à la télévision et après c’est le RMI moi je veux pas ça je pourrais pas c’est trop la honte quand on a travaillé toute sa vie, c’est comme si on était pas capable d’être comme les autres comme si on était handicapé devant tout le monde avec les bras en moins ou dans une chaise pour handicapé et après il reste quoi hein tu le sais ce qui reste, il reste les restos du coeur c’est là qu’on va aller c’est ça que tu veux.

 

DANIEL

Ta gueule… ta gueule.