Accueil du site / Lectures / La presse en parle / Cercle littéraire au jardin

 

Le jardin médiéval de l’ancien presbytère de Murbach accueille durant trois jours "Veillée entre chien et loup", causerie-spectacle proposée par le Groupe artistique de la Terrasse.

Une table jonchée de livres, trois chaises pour autant de lecteurs-comédiens, un jeu scénique réduit à sa plus simple expression... l’intérêt de la soirée n’est pas dans ce qui est donné à voir, mais dans ce qui est donné à entendre, et plus encore à écouter. A l’exemple des matches d’improvisations théâtrales, Catherine Javaloyes, Jean-Marie Holterbach et François Wolfermann proposent des joutes littéraires, où à une courte citation choisie "par hasard" dans l’un des ouvrages présents, doit répondre un autre texte d’un autre écrivain, qui lui-même en appelle un troisième...

D’apparence débridée mais thématiquement structurée, rythmée par quelques Lieds de Franz Schubert chantés par François Wolfermann, cette soirée sollicite notamment les écrits de Pascal Quignard, Gabriel Matzneff, Marguerite Duras (La vie tranquille), Claude Vigié, Paul Smaïl (Vivre me tue), Samuel Beckett, Madame de Sévigné et Robert Musil, mais également les Mémoires de Sitting Bull, chef Sioux, pour parler du bonheur, de la femme, de la bêtise, du couple, du théâtre...

Exercice de style parfaitement maîtrisé, cette soirée trouve sa parfaite définition dans une phrase de Marguerite Duras lue par Catherine Javaloyes : « J’aime (Camus) pour sa passion volage des idées ».

 

© Dernières Nouvelles D’Alsace, Mardi 15 Août 2000. - Tous droits de reproduction réservés