Accueil du site / Les spectacles / Mon amour, d’après le roman d’Emmanuel Adely, Ed. Gallimard / Extraits de textes de l’adaptation théâtrale / Récitant

 

Ca fait un bruit d’enfant qui a un chagrin parce que les enfants quand ils ont du chagrin ils sont juste le chagrin ils le cachent pas, ils le vivent, c’est le chagrin qui remplit l’enfant et l’enfant il laisse le chagrin sortir et là le chagrin il remplit Daniel et Daniel sait plus le laisser dedans alors il sort, il se déverse le chagrin, il sort en bouillons, d’abord c’est juste un gémissement, un sifflement, un bruit de machine oui peut-être des poumons peut-être ça vient de là c’est comme l’eau qui bout dans la casserole ça frémit et ça s’entend, d’abord on comprend pas très bien ce que c’est et puis on comprend d’où ça vient, que ça vient de lui et de l’intérieur de lui, de très loin, ça remonte, ça le secoue et c’est pour ça qu’il balance le dos d’avant en arrière pour essayer de retenir ce qu’il y a dedans, de le contenir, mais ça sort par les yeux, ça sort par le ventre c’est comme un gémissement quelque chose qui est pas humain, qui vient de l’enfance ou de la douleur et peut-être que c’est la même chose l’enfance et la douleur, il se dit, ou il se dit rien, peut-être il se dit rien il essaie juste de retenir ce qui peut pas être retenu ….