Accueil du site / Les spectacles / Mon amour, d’après le roman d’Emmanuel Adely, Ed. Gallimard / Extraits de textes de l’adaptation théâtrale / Prologue

 

 

Ensemble, ils jouissent ensemble et meurent ensemble, parce que les corps se vident, les vident, renversent, un éclair, un éclat, un éparpillement qui les tue, et à ce moment-là, exact, de l’éparpillement des deux il lui dit, il lui hurle je t’aime parce qu’à ce moment-là c’est vrai. À ce moment-là, juste à ce moment-là, c’est toujours vrai.