Accueil du site / Les spectacles / La Campagne de Martin Crimp - L’ARCHE Editeur / Distribution / Xavier Martayan, création lumière

 

Xavier Martayan fait dès 1997 ses premières armes à la SACER à Strasbourg. Très vite, il signe ses premières créations. A partir de 2000, il se spécialise dans la création pour le théâtre. Pendant dix ans, il signera les lumières de La Mesnie H, compagnie pour laquelle il assurera également la régie générale ( Le médecin malgré lui, Les liaisons dangereuses, Le mariage de Figaro, Les fourberies de Scapin, Macbeth ...).

 

Mais il aime se frotter à la diversité des styles et des personnes. Sa rencontre avec Catherine Javaloyès du Talon Rouge l’amène à créer l’éclairage de pièces contemporaines ( Mad about the boy, Mon Amour, Petites Pauses Poétiques etc., Grammaire des mammifères ).

 

Reconnu pour son style à la fois épuré et efficace, il multiplie les collaborations. Il travaille avec des compagnies aussi diverses que Plume d’Eléphant, les Arts Scéniques, Boulev’art Théâtre ou la compagnie la Claque. Avec une volonté constante : donner par sa lumière une autre dimension au texte, celle du ressenti, en soulignant l’émotion qui se dégage de la mise en scène et du jeu des acteurs.

 

Mais au-delà du théâtre, ce sont tous les types de spectacles vivants qui intéressent Xavier Martayan : il conçoit aussi des éclairages pour la danse (Dominique Starck-buto, Motus Module-danse aérienne), des concerts ( Radio Bagdad à l’ Institut du Monde Arabe, Hayet Ayad, Corinne Chatel), des oratorios (Saint-Vincent de Paul à la Cathédrale de Strasbourg) ou encore des opérettes ( La Périchole et Orphée pour la compagnie Opéra Piano).

 

Parallèlement, il continue de développer ses compétences dans l’éclairage architectural. Depuis plus de dix ans notamment, il participe à la mise en lumière estivale de la Cathédrale de Strasbourg. Un travail qu’il mène avec toujours cette même sensibilité, dans des lieux comme le Haut-Koenigsbourg (Voix et Route Romane en juillet 2011) ou le Palais des Fêtes de Strasbourg (novembre 2011).

 

Spécialiste polyvalent, Xavier Martayan aime les défis : c’est ainsi par exemple qu’il développe, avec Richard Caquelin, l’éclairage de spectacles aquatiques comme les Femmes-cygnes (Bains Municipaux) ou PÔlaire du Ballet Nautique de Strasbourg (piscine olympique de Schiltigheim).

 

Il collabore aussi très régulièrement avec la société Xéos et le Conservatoire de Strasbourg, ainsi qu’avec de nombreux festivals (Avignon, Musica, Pisteurs d’Etoiles).